Un acteur du logement

Les bailleurs publics/privés

L’Agence Locale de l’Énergie et du Climat de l’Ain accompagne les bailleurs sociaux pour les projets de construction ou de rénovation de logements, recherche de performance énergétique et/ou installation d'énergies renouvelables. Cet accompagnement comprend en général trois niveaux d'actions :

  • Une phase de conseil : les équipements techniques, les points de vigilance, les aides financières et l'élargissement de la réflexion à l'utilisation rationnelle de l'énergie
  • Une phase d'étude : aide à la rédaction du cahier des charges et à la prise de décisions (en fonction de critères techniques et financiers)
  • Une phase de suivi : vérification du bon fonctionnement des installations, du contrat de maintenance et d'approvisionnement, des demandes de subventions. Il s'agit là de construire un retour sur expérience.

Les syndics de copropriété

L’appui des copropriétés dans leurs démarches de rénovation est une priorité de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat de l’Ain.
En France, les deux tiers des copropriétés ont été construits avant 1974 alors qu’il n’existait pas encore de règlementation thermique. Ces bâtiments ne bénéficient donc pas d’une isolation performante et d’équipements énergétique efficaces.
Le coût de l’énergie augmentant, il devient indispensable de réaliser des travaux d’isolation performante et d’installer des équipements énergétiques efficaces.
Ces travaux sont l’occasion :
• de générer des économies d’énergie,
• d’améliorer son confort de vie,
• de donner au bâtiment une nouvelle jeunesse, permettant de trouver des acquéreurs aux éventuels logements vides.
La loi relative à la transition énergétique et à la croissance verte de 2015 a fixé comme objectif la réduction de la consommation énergétique de 50 % en 2050 par rapport à 2012.
L’un des secteurs prioritaires est le bâtiment, responsable de 45 % de la consommation énergétique nationale.
Depuis novembre 2007, la réglementation thermique dans l’existant exige des performances énergétiques minimum lors de la rénovation des bâtiments. En 2012 puis en 2017, de nouvelles dispositions sont venues renforcer les premières.

L'Agence Locale de l'Énergie et du Climat de l'Ain accompagne depuis plus de 10 ans de copropriétés dans leur démarche de rénovation énergétique.

  • Plus de 100 copropriétés dans l'Ain ont déjà bénéficié des conseils de l'ALEC 01, avec un gain énergétique moyen de 40%.
  • 4 000 000 € de subventions captées
  • 25 000 000 € de travaux générés.

Les agences immobilières

L'Agence Locale de l'Énergie et du Climat de l'Ain accompagne les agences immobilières qui souhaitent renseigner leurs clients sur d'éventuels travaux de rénovation énergétique à réaliser sur un bien à vendre : recommandations techniques, aides financières possibles, liste d'artisans locaux, ... L'ALEC 01 est un atout neutre et objectif pour aider à l'acte d'achat.

Le sujet de la précarité énergétique

Le programme « Précarité énergétique et action sociale » animé conjointement par l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat de l’Ain et SOLIHA (ancien PACT de l’Ain) avec le Conseil Départemental propose à des familles aux revenus modestes de profiter d’un service dédié et de financements pour des travaux.

Des visites au domicile :

Un ambassadeur de l’énergie se déplace chez le particulier, à sa demande ou suite à un signalement d’un travailleur social. Cette visite au domicile vise deux objectifs, fonction de la situation locataire ou propriétaire. Dans le cas où l’occupant est prioritaire, la visite a pour objectif d’établir les travaux prioritaires à effectuer ou les équipements indispensables à acheter afin d’améliorer le confort de vie et éventuellement de réduire la facture énergétique. Il peut aussi s’agir de conseils sur des gestes du quotidien qui ne nécessitent pas d’investissements.

Après cette visite conseil et si cela est justifié, il est proposé au propriétaire occupant de faire appel au fonds d’investissement alimenté par SOLIHA et le Conseil Départemental en complément d’aides déjà existantes. Pour y avoir droit, il faut consacrer plus de 10% de ses revenus aux dépenses d’énergie dans le logement. Des dépenses souvent dues au chauffage. Ces foyers sont généralement des ménages vulnérables en raison de leurs faibles revenus, de la mauvaise qualité thermique de leur logement et du coût de l’énergie. Attention toutefois, ce dispositif ne concerne que les propriétaires occupants.
Dans le cas où l’occupant est locataire, la visite a pour objectif de donner des conseils, des gestes du quotidien et qui ne nécessite peu ou pas d’investissement, pour réaliser des économies d’énergie.

Des ateliers pratiques :

L’ALEC 01 et SOLIHA organisent avec les travailleurs sociaux locaux ( MDS, Centres Sociaux) des ateliers de sensibilisation sur les sujets suivants :

  • Lire et comprendre ses factures d’énergie et d’eau
  • Gérer un budget
  • Apprendre les eco-gestes du quotidien

Ces ateliers se veulent ludiques et pratiques.