Surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les écoles – Exemple de réalisation à l’école primaire de Serrières-de-Briord

Depuis le 1er janvier 2018, les crèches, écoles maternelles et écoles primaires doivent avoir mis en place un système de surveillance de la qualité de l’air intérieur (Centres de loisirs et établissements d’enseignement du second degré : avant le 1er janvier 2020).

 Les enfants peuvent être exposés dans les écoles et les lieux d’accueil à plusieurs polluants émis par le mobilier, les produits d'entretien et les fournitures scolaires, dont les concentrations sont parfois plus élevées que dans d'autres lieux de vie (densité d'occupation des locaux, renouvellement de l'air souvent insuffisant).

Une mauvaise qualité de l’air intérieur peut favoriser l’émergence de symptômes tels que des maux de tête, de la fatigue, des irritations, des manifestations allergiques ou de l’asthme. Une bonne qualité de l'air à l'intérieur d'un bâtiment a, au contraire, un effet positif démontré sur le bien-être des occupants et sur l'apprentissage des enfants.

L’Agence Locale de l'Énergie et du Climat de l'Ain propose un accompagnement permettant d’évaluer les moyens d’aération et les pratiques au sein du bâtiment, puis de co-construire un plan d’actions avec la collectivité.

L’accompagnement de l’école de Serrières-de-Briord : les écoliers respirent un air meilleur depuis le début de l’année !

Dans un premier temps, le conseiller de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat de l’Ain a  réalisé une série de mesures. Ces dernières lui ont permis d’établir les points positifs et les ponts d’amélioration. Puis avec l’école, un plan d’action a été bâti pour l’année.

En points positifs, le bilan a notamment relevé l’absence de COV (composés organiques volatiles) et un taux d’humidité homogène. En points d’amélioration : un taux de CO2 important dans les classes, et une température plus élevée dans certaines parties des bâtiments.

Le plan d’action a été déterminé dans un second temps :

  • Assurer un nettoyage mensuel des grilles d’entrées d’air présentes sur les ouvrants
  • Installer des entrées d’air dans la salle d’évolution
  • Assurer un fonctionnement constant du groupe de VMC (réduit possible en période de vacances)
  • S’assurer que le débit d’aspiration du groupe VMC est suffisant. A défaut, remplacer le groupe VMC existant par un groupe plus puissant
  • Faire intervenir l’entreprise d’entretien le soir après la classe
  • Demander l’utilisation de produits d’entretien avec un éco-label
  • Uniformiser les procédures d’aération dans les salles de classe
  • Privilégier les fournitures (papeterie, colles, peintures, feutres…) avec un éco-label

Mr Daniel Béguet, maire de Serrières-de-Briord :
« la présentation du diagnostic et le plan d’action ont été fort appréciés de la part de l’équipe enseignante tout comme l’entreprise de nettoyage. Le retour est  très positif, y compris parmi les parents d’élèves. »

Grâce à ce plan d’action, les enfants et le personnel évoluent dans un bâtiment plus sain, avec un air renouvelé.